La fresque mesure 6 pieds par 6 pieds ( 1,83 M X 1,83 M).
Elle emprunte parfois des scènes
aux plus grands peintres et dessinateurs canadiens.
Pour mieux comprendre son organisation,
lisez plus bas comment l'interpréter.
Pour voir un aggrandissement,
cliquez sur chacun des rectangles

Comment interpéter la fresque



Au centre de la fresque --- là où est la Vie --- on retrouve la maman amérindienne qui vient de donner la vie. On voit aussi le prêtre européen qui s'en vient évangéliser, i.e. apporter et annoncer la Parole de Vie.

Choc des cultures qui se traduit par les prêtres martyrs canadiens dont un fut ébouillanté par un chef indien qui n'avait pas apprécié son propre baptême.

Ce choc des cultures engendra des tensions entre les amérindiens et les premiers colons. Les convoitises de l'Angleterre versus La France à propos du Nouveau Monde n'aidèrent pas la cause : parfois des tribus autochtones passaient d'un camp à l'autre. L'insécurité des premiers colons était à son comble.

Tout le pourtour de la fresque représente ces conflits tant entre les premiers colons avec les amérindiens mais aussi avec les Anglais.

Le pourtour intermédiaire de la fresque porte sur des scènes de vie quotidienne : transport de la glace sur la neige, cabane à sucre en forêt, portage d'amérindiens aux Mille Iles, campement indien, maison en rodins des premiers colons, etc.



Retour à la page d'acceuil