Explication : au centre de la fresque l'on voit une maman amérindienne avec son tout petit. Elle représente la vie.

Puis vinrent les Européens avec leur Parole de Vie.

Le contraste des cultures créa des tensions. Ces tensions se réflètent tout autour du périmètre de la fresque.

Mais entre la Vie et les Guerres, il fallait bien vivre son quotidien : des scènes de vie quotidienne meublent toute la fresque dans son pourtour intérmédiaire.

Retour à la fresque

Retour à l'accueil